LOA : une solution intéressante pour les voitures familiales

Quelles offres de LOA pour une voiture 7 places ?

Dans une famille, le choix du véhicule est primordial pour garantir le confort, la sécurité et la praticité. Pour avoir de l’espace et pouvoir répondre à tous les besoins de la petite troupe, de nombreuses famille visent des modèles 7 places. L’achat d’occasion représente toujours un risque et l’achat neuf une charge souvent très importante. Une solution se profile alors : la LOA. Dans cet article, apprenez-en plus sur les avantages d’une offre de LOA proposée sur le marché.

Rappel sur la LOA

La location avec option d’achat est une forme de leasing, qui permet à des automobilistes de conduire une voiture neuve pendant un temps donné, en échange du versement d’une mensualité. À l’issue du contrat (le plus souvent trois ans), ils ont la possibilité d’acheter le véhicule, à un prix défini dès la signature. Ils ont également le choix de le rendre et de souscrire un nouveau contrat de LOA.

Pourquoi privilégier la LOA pour des voitures familiales ?

Dans le cadre d’une famille avec enfants, l’acquisition d’une voiture 7 places peut représenter un budget plus qu’important. De nombreuses personnes se tournent alors vers l’achat d’occasion. Si le coût peut sembler moins élevé, cette solution est plus risquée, puisque la voiture a un passif. Les frais de réparation et d’entretien sont difficilement prévisibles et peuvent vite représenter une charge importante. La LOA est une alternative à l’achat d’occasion, qui permet de profiter d’un véhicule neuf et de nombreux avantages.

Un véhicule neuf, sans nécessairement d’apport

Un contrat de LOA peut être souscrit sans apport. Cela permet à des familles de conserver leur trésorerie et de toute même pouvoir opter pour un véhicule neuf. L’apport n’est pas obligatoire, mais il peut être à considérer. En effet, il permet souvent de baisser le montant des mensualités, ce qui peut être intéressant sur le long court pour le budget familial.

Par rapport à un achat d’occasion, la LOA est une véritable opportunité de conduire les modèles les plus récents du marché comme les derniers Monospaces, et de profiter des meilleures options. 

Des économies sur l’entretien du véhicule

Autre avantage de la LOA : le frais d’entretien. Lorsqu’on achète une voiture neuve ou d’occasion, on doit prendre en charge certaines dépenses liées aux pneus, aux essuie-glaces, aux plaquettes de freins… Dans le cadre d’un contrat de LOA, un ensemble de services sont inclus. En fonction de vos besoins et des offres proposées par le prestataire choisi, vous pouvez réaliser de belles économies et ne plus vous soucier des dépenses automobiles.

La possibilité de changer de modèle régulièrement

Tout comme votre famille, vos besoins évoluent dans le temps. Vous pouvez avoir besoin d’une voiture 7 places et quelques années plus tard d’un modèle neufs places ou au contraire d’une voiture plus petite. En optant pour la LOA, vous pouvez reconsidérer vos besoins à la fin de chaque contrat. Si vous décidez de ne pas acheter le véhicule via l’option d’achat, vous pouvez le rendre et en choisir un autre. Cela vous permet également de changer de marque si vous le souhaitez, et de profiter régulièrement des dernières options et innovations du marché.

Une charge moins contraignante qu’un crédit auto

Lorsque vous souscrivez un crédit auto pour acheter une voiture neuve, celui-ci est généralement étalé sur plus de 5 ans, pour vous éviter d’avoir des mensualités trop contraignantes. Par ailleurs, vous devez vous acquitter des intérêts auprès de la banque et les frais d’entretien s’ajoutent à l’opération.

Avec la LOA, vous ne vous engagez que pour une faible durée (2-3 ans). À l’issue de votre contrat, vous pouvez cesser votre leasing et envisager d’autres solutions. Un contrat plus libre et qui inclut les réparations vous offre plus de flexibilité, tout en vous garantissant le confort optimal d’un véhicule neuf.

Quelle assurance choisir pour un jeune conducteur ?

Qu’entendent les assureurs par jeunes conducteurs ? Pour les compagnies d’assurances, différents profils sont regroupés sous l’appellation de « jeunes conducteurs ». Il s’agit de conducteurs ayant leur permis depuis moins de trois ans (peu importe qu’ils aient 18 ou 69 ans) ou de conducteurs n’ayant jamais été assurés et ce même s’ils sont en possession de leur permis de conduire depuis des années. Selon les critères exposés ci-dessus, un « jeune conducteur » gardera ce statut pour une durée de trois ans. Durant cette période, il se voit généralement redevable d’une surprime. Cette surprime est bien souvent fort élevée. Elle sera parfois équivalent à une augmentation de 100 % par rapport aux assurances de conducteurs plus confirmés. Heureusement, cette surprime diminuera progressivement durant ces trois premières années. Vous trouverez déjà, via ce lien : assurance auto pour jeune conducteur, quelques informations sur les assurances pour ce type d’assurés.

Il y a quelques différences selon les pays mais en France notamment un jeune conducteur doit apposer un « disque A » de manière visible à l’arrière de son véhicule dès l’obtention de son permis de conduire.

Un jeune conducteur est considéré comme un « profil à risques » pour les compagnie d’assurance et c’est pour cette raison qu’une surprime est calculée durant les trois premières années de conduite. La conduite accompagnée lors de l’apprentissage de la conduite au sein d’une auto-école permettra bien souvent au jeune de profiter d’une assurance auto moins chère. Cette astuce permettra ainsi au jeune de bénéficier d’une réduction de près de 50% de ce qu’il aurait dû payer normalement.

Un autre élément influençant le montant de l’assurance sera le type de véhicule à assurer. Pour les compagnies d’assurances, être jeune conducteur et posséder un véhicule puissant augmentent considérablement les risques et cette association débouchera inévitablement vers une prime d’assurance très élevée. Pour bénéficier d’un tarif plus avantageux, il vaut donc mieux opter pour un véhicule peu puissant tant qu’on est considéré comme jeune conducteur. Généralement les compagnies d’assurances considèrent qu’un véhicule est puissant dès qu’il possède au minimum 6 chevaux fiscaux. Pour vous donner une idée, la BMW série 1, l’Audi A3, la Clio RS, La Peugeot 208 GTI notamment sont des modèles rentrant dans cette catégorie. Il est dès lors parfois très compliqué pour une jeune conducteur d’assurer une voiture puissante. Certaines compagnies iront même jusqu’à refuser d’assurer un jeune conducteur dans cette situation, estimant que les risques encourus d’accident sont trop élevés. Et les quelques compagnies acceptant de prendre ce risque, appliqueront alors des primes atteignant des montants très élevés. Ainsi le conseil que nous pouvons donner aux jeunes conducteurs est de patienter quelques années avant d’investir dans la voiture de leur rêve. Il vaut mieux reprendre la vielle voiture de papa, maman qui malgré tout sera, souvent, bien moins onéreuse, qu’une toute nouvelle voiture. En effet, une voiture d’occasion a moins de valeur qu’une voiture neuve et les primes d’assurance auto seront dès lors moins élevées que pour une voiture neuve.

Si l’assurance auto est une obligation légale pour tous conducteurs, il est cependant possible de choisir une offre d’assurance adaptée à son profil et à son budget. Il existe ainsi trois formules d’assurance : l’assurance auto au tiers, l’assurance auto intermédiaire ou l’assurance auto tous risques. L’assurance auto au tiers couvre exclusivement la responsabilité de l’assuré. C’est la couverture la plus avantageuse pour un conducteur débutant qui ne souhaite pas payer trop cher son assurance. L’assurance auto intermédiaire, quant à elle, couvre quelques garanties supplémentaires telles que par exemple le vol, les dégâts d’incendie ou de bris de glace. Enfin l’assurance auto tous risques constitue la formule la plus complète mais elle est aussi la plus coûteuse.

Enfin, il est également possible de s’assurer en tant que conducteur secondaire sur le contrat assurance auto de l’un de vos proches. Mais dans ce cas, il faut veiller à conduire moins fréquemment le véhicule que cette personne.

Dans tous les cas, pour trouver une assurance la plus adaptée à votre situation et avant de vous engager auprès d’une compagnie d’assurance, il est intéressant de comparer les assurances pour jeunes conducteurs. Le marché est très concurrentiel alors il faut absolument analyser les différentes offres proposées par les assureurs.

Par la suite, sachez que si vous souhaitez changer d’assureur, l’ensemble de vos antécédents au volant seront pris en compte lors de la souscription d’un nouveau contrat d’assurance. En effet, lorsque vous demanderez une nouvelle assurance, un relevé d’information sera demandé auprès de votre compagnie d’assurance antérieure. Ainsi, les accidents et infractions routières antérieures seront pris en compte pour calculer votre nouvelle prime d’assurance.

Importer une voiture depuis les USA

Il y a quelques années, j’étais parti aux Etats-Unis pour des vacances. J’avais besoin d’une nouvelle voiture, et dans le Colorado j’ai vu un véhicule à vendre qui correspondait parfaitement à tous mes critères. Il s’agissait d’un véhicule ayant peu roulé et son prix était intéressant. J’ai donc franchis le pas, je me suis lancé dans l’achat et l’importation vers l’Europe. J’avoue que j’ai du tâtonner pour comprendre et réaliser toutes les étapes nécessaires à cette entreprise. La paperasserie et le bon vouloir des douanes ont été des découvertes parfois agaçantes, il est évident que certaines contraintes relèvent du protectionnisme. Aujourd’hui, tout serait plus facile car des services assurent l’ensemble des démarches, un seul exemple : wcshipping.com

Chaque année, plusieurs milliers de voitures débarquent dans les ports européens, principalement en provenance des États-Unis. Les raisons principales sont des déménagements, les achats de véhicules indisponibles en Europe et les transferts d’ancêtres.

Pour les familles recherchant un véhicule à 6 ou à 7 places, l’importation constitue une solution pour élargir le choix. Le Toyota Sienna, le Ford Expedition ou le Lincoln Navigator sont des exemples de voiture spacieuse non disponible en Europe.

La procédure d’importation est assez complexe pour le néophyte, il y a :

  • La déclaration au bureau de douane
  • La production des documents aux douaniers
  • Les factures d’achats
  • Les documents commerciaux
  • Les documents du véhicules
  • La demande d’immatriculation

Avant d’obtenir l’immatriculation, il faut que le véhicule soit mis en conformité avec la réglementation européenne, l’homologation est nécessaire.

Côté coût, il fait prendre en compte :

  • Le transport de port à port (entre 700 et 1 500 euros)
  • Le convoyage jusqu’au port d’origine et depuis le port d’arrivée
  • Parfois il faut compter des frais pour un emplacement dans le port en attendant la régularisation des papiers
  • Droits de douane
  • TVA
  • Mise en conformité du contrôle technique

Sous certaines conditions il y a une exonération des taxes d’importation, c’est par exemple le cas lors d’un déménagement avec un véhicule utilisé au moins six mois avant le déménagement. On peut estimer que le coût d’une importation en France depuis les Etats-Unis est équivalent à 35 % du prix du véhicule. La durée du transport dépend du port de départ, il est d’environ 2 semaines à partir de la côte Est et d’environ 4 semaines à partir de la Californie.

A noter que la voiture peut entrer par n’importe quel port européen (Le Havre, Anvers, Rotterdam, …) pour ensuite être acheminé à sa destination. Certains ports offrent des avantages suivant les conditions d’importation. Par exemple, en France, la taxe à l’importation s’élève à 9% du prix d’achat pour les motos, 10% pour les voitures et 22% pour les pickups. Pour contourner ces frais particuliers à la France, il est possible d’opter pour une expédition en Belgique (Anvers) ou aux Pays-Bas (Rotterdam).

Astuces : financement de sa voiture familiale

Les grandes familles ont des besoins particuliers, en autre celui d’acquérir une grande voiture capable d’accueillir tout le monde sans oublier l’espace nécessaire pour les bagages. Le budget à consacrer au véhicule familiale étant important, il faudra le financer en tout ou partie par un emprunt. Le choix ne manque pas, par exemple le crédit automobile Maaf.

L’essentiel est de procéder par ordre : d’abord définir le remboursement mensuel acceptable pour le budget familial afin d’estimer le prix maximum de la voiture. Ne pas oublier qu’il est possible de moduler la durée du remboursement qui peut aller jusqu’à 6 ans s’il faut réduire les mensualités. Ensuite partir à l’assaut du Web pour découvrir l’offre du marché correspondant à vos critères (nombre de places, volume du coffre et style de véhicule). Enfin rendre visite aux vendeurs de voitures pour essayer les modèles présélectionnés et demander des offres concrètes.

Concernant les taux d’intérêt, la vigilance reste de mise car les taux sont mis à jour périodiquement et d’ailleurs les offres sont rarement valables plus de deux semaines. Un prêt pour une voiture d’occasion est plus onéreux qu’un prêt avec l’intention de financer une nouvelle voiture. Cependant, une voiture peut être considérée comme neuve, même si elle a déjà roulé sur la voie publique. Certaines banques considèrent la voiture comme neuve si elle est âgée de moins de 2 ans.

Le critère primordial pour obtenir l’accord de votre banque est le « reste à vivre » dont le montant devient plus significatif plus la famille est nombreuse. L’âge des enfants rentre aussi en considération : par exemple les enfants sont très jeunes, la banque tiendra compte du versement des allocations familiales.

Batterie auto : l’heure du choix

Tout à coup votre voiture refuse de démarrer et vous devez d’abord confirmer si le problème vient de votre batterie. Le premier réflexe doit être de tester la batterie : allumer les phares quelques secondes puis appuyer sur le klaxon. Si la batterie est faible alors le volume sonore du klaxon sera également anormalement faible. Si tout est normal alors la panne vient soit de l’alternateur soit du démarreur lui-même.

Imaginons que la panne vient effectivement de la batterie et que vous deviez la changer. Vous devez prendre le maximum d’informations sur votre ancienne batterie car il y a plusieurs éléments à considérer pour faire le bon choix :

  • le voltage : 12V est la norme pour les voitures courantes
  • la capacité de la batterie (Ah ou Ampère-heure)
  • l’intensité de démarrage (A ou Ampère)
  • les dimensions (hauteur x longueur x largeur)
  • la disposition des pôles
  • la compatibilité « start & stop »

Des sites internet peuvent facilement orienter votre choix grâce à une présélection de modèle compatible avec votre voiture, en effet la batterie d’une petite voiture citadine sera différente de la batterie d’une voiture 7 places.

Les batteries ont une durée de vie de plusieurs années : au moins 5 ans en usage et plus si elles sont correctement entreposées. La chaleur et l’humidité ont des effets catastrophiques sur les composants chimiques. Pour vous rassurer, vous pouvez éventuellement opter pour un modèle avec un indicateur de charge.

Le remplacement d’une batterie peut se faire en suivant un bon tutoriel, mais avant, il est préférable de consulter le manuel de sa voiture pour vérifier si les équipements électroniques nécessiteront l’intervention d’un professionnel.

Surtout rappelez-vous que les vielles batteries sont recyclables, alors faite un cadeau à la postérité et ramenez votre batterie usagée chez un professionnel.

Le prix des batteries de voitures tourne autour des 100 euros.

Outre la batterie, une information sur les pneus peut aussi vous être utile.

Le nouveau Peugeot 5008

Le nouveau Peugeot 5008 offre 7 places de série, il n’est plus un monospace mais devient un SUV. Découvrez les 3 essais en vidéo.

Les deux places du troisième rang sont assez petites et rudimentaires, leurs accès n’est pas très aisé, par contre la manipulation des sièges est facile et ils peuvent même être enlevés du coffre pour gagner un peu de place (78 dm³). Le deuxième rang dispose des 3 sièges indépendants, identiques, inclinables et coulissants sur 15 cm.

Dans la version présentée ci-dessous (1.2 PureTech 130 EAT6 en finition Allure), le 5008 coûte 34.050 €, les prix démarrent à 26.400€.

 

Tesla Model X : la 7 places électrique

La Tesla Model X est une voiture à 7 places complètement électrique. Elle certes très chère (plus de 130.000 euros) mais elle est bourrées d’avantages :

  • Son autonomie est la meilleure du marché
  • Ses performances sont époustouflantes
  • Ses atouts technologiques sont légions

Regardez les essais et faites-vous vos propres opinion.