Quelle assurance choisir pour un jeune conducteur ?

Qu’entendent les assureurs par jeunes conducteurs ? Pour les compagnies d’assurances, différents profils sont regroupés sous l’appellation de « jeunes conducteurs ». Il s’agit de conducteurs ayant leur permis depuis moins de trois ans (peu importe qu’ils aient 18 ou 69 ans) ou de conducteurs n’ayant jamais été assurés et ce même s’ils sont en possession de leur permis de conduire depuis des années. Selon les critères exposés ci-dessus, un « jeune conducteur » gardera ce statut pour une durée de trois ans. Durant cette période, il se voit généralement redevable d’une surprime. Cette surprime est bien souvent fort élevée. Elle sera parfois équivalent à une augmentation de 100 % par rapport aux assurances de conducteurs plus confirmés. Heureusement, cette surprime diminuera progressivement durant ces trois premières années. Vous trouverez déjà, via ce lien : assurance auto pour jeune conducteur, quelques informations sur les assurances pour ce type d’assurés.

Il y a quelques différences selon les pays mais en France notamment un jeune conducteur doit apposer un « disque A » de manière visible à l’arrière de son véhicule dès l’obtention de son permis de conduire.

Un jeune conducteur est considéré comme un « profil à risques » pour les compagnie d’assurance et c’est pour cette raison qu’une surprime est calculée durant les trois premières années de conduite. La conduite accompagnée lors de l’apprentissage de la conduite au sein d’une auto-école permettra bien souvent au jeune de profiter d’une assurance auto moins chère. Cette astuce permettra ainsi au jeune de bénéficier d’une réduction de près de 50% de ce qu’il aurait dû payer normalement.

Un autre élément influençant le montant de l’assurance sera le type de véhicule à assurer. Pour les compagnies d’assurances, être jeune conducteur et posséder un véhicule puissant augmentent considérablement les risques et cette association débouchera inévitablement vers une prime d’assurance très élevée. Pour bénéficier d’un tarif plus avantageux, il vaut donc mieux opter pour un véhicule peu puissant tant qu’on est considéré comme jeune conducteur. Généralement les compagnies d’assurances considèrent qu’un véhicule est puissant dès qu’il possède au minimum 6 chevaux fiscaux. Pour vous donner une idée, la BMW série 1, l’Audi A3, la Clio RS, La Peugeot 208 GTI notamment sont des modèles rentrant dans cette catégorie. Il est dès lors parfois très compliqué pour une jeune conducteur d’assurer une voiture puissante. Certaines compagnies iront même jusqu’à refuser d’assurer un jeune conducteur dans cette situation, estimant que les risques encourus d’accident sont trop élevés. Et les quelques compagnies acceptant de prendre ce risque, appliqueront alors des primes atteignant des montants très élevés. Ainsi le conseil que nous pouvons donner aux jeunes conducteurs est de patienter quelques années avant d’investir dans la voiture de leur rêve. Il vaut mieux reprendre la vielle voiture de papa, maman qui malgré tout sera, souvent, bien moins onéreuse, qu’une toute nouvelle voiture. En effet, une voiture d’occasion a moins de valeur qu’une voiture neuve et les primes d’assurance auto seront dès lors moins élevées que pour une voiture neuve.

Si l’assurance auto est une obligation légale pour tous conducteurs, il est cependant possible de choisir une offre d’assurance adaptée à son profil et à son budget. Il existe ainsi trois formules d’assurance : l’assurance auto au tiers, l’assurance auto intermédiaire ou l’assurance auto tous risques. L’assurance auto au tiers couvre exclusivement la responsabilité de l’assuré. C’est la couverture la plus avantageuse pour un conducteur débutant qui ne souhaite pas payer trop cher son assurance. L’assurance auto intermédiaire, quant à elle, couvre quelques garanties supplémentaires telles que par exemple le vol, les dégâts d’incendie ou de bris de glace. Enfin l’assurance auto tous risques constitue la formule la plus complète mais elle est aussi la plus coûteuse.

Enfin, il est également possible de s’assurer en tant que conducteur secondaire sur le contrat assurance auto de l’un de vos proches. Mais dans ce cas, il faut veiller à conduire moins fréquemment le véhicule que cette personne.

Dans tous les cas, pour trouver une assurance la plus adaptée à votre situation et avant de vous engager auprès d’une compagnie d’assurance, il est intéressant de comparer les assurances pour jeunes conducteurs. Le marché est très concurrentiel alors il faut absolument analyser les différentes offres proposées par les assureurs.

Par la suite, sachez que si vous souhaitez changer d’assureur, l’ensemble de vos antécédents au volant seront pris en compte lors de la souscription d’un nouveau contrat d’assurance. En effet, lorsque vous demanderez une nouvelle assurance, un relevé d’information sera demandé auprès de votre compagnie d’assurance antérieure. Ainsi, les accidents et infractions routières antérieures seront pris en compte pour calculer votre nouvelle prime d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *